ISERE

L’Isère

grenoble avec blog.guide locationvacances 300x201 ISEREGRENOBLE :

La capitale du Dauphiné est vieille de près de vingt et un siècles. Belle performance pour une ville qui était partie sur des bases fragiles. L’Isère, rivière de montagne, était alors infranchissable, sauf à l’endroit de l’actuelle préfecture de l’Isère. Un bac, ou un pont, y était alors en fonction et, attirés par le trafic, des hommes vinrent peu à peu se fixer sur les lieux et fondèrent une petite ville, Culalo, placée sur la route marchande de Vienne à Milan. . La croissance fut lente car les premiers faubourgs n’apparurent qu’au XII, siècle, derrière la cathédrale. Le Drac et l’Isère, fréquemment en crue, n’encouragèrent pas l’accroissement de cette population et détruisirent maintes fois le pont et les maisons les plus proches des rivières. Ce qui amena à détourner le cours du Drac, entreprise colossale qui s’étala sur plusieurs siècles, jusqu’au XIX, siècle, pour mettre la ville à l’abri de ses débordements. Un projet similaire vit le jour pour l’Isère mais ne fut jamais mené à bien, faute de moyens financiers suffisants.

Longtemps cantonnée à un rôle de place forte et de capitale administrative et judiciaire, Grenoble opta finalement, dans la seconde moitié du XIX, siècle, pour le rôle de ville universitaire et industrielle. Cimenteries, papeteries, électricité donnèrent alors à la ville un essor considérable (le premier transport d’électricité en France eut d’ailleurs lieu entre Grenoble et Vizille). La ville se développa alors très

vite, parfois dans l’anarchie.

ville de grenoble blog.guide locationvacances 300x191 ISERELe belvédère de la Bastille constitue à cet effet un point de vue parfait pour bien distinguer les différents quartiers de la ville (accès à pied ou par téléphérique).

Dans les vieux quartiers de la ville, on flânera sur la place Notre-Dame, où se trouve la cathédrale (Xllle siècle) avec, à côté, l’église paroissiale Saint-Hugues. L’ancien palais de justice, place Saint-André, était autrefois le parlement du Dauphiné. Fondé en 1453 par le futur Louis XI, ses parties les plus anciennes remontent à la fin du XV, siècle. C’est l’un des plus beaux monuments de la ville (visites le ter samedi du mois avec les guides de l’Office de Tourisme).

La Halle Sainte-Claire, où se tient le marché, a été édifiée en 1874 à la place d’un ancien couvent. Elle est appréciée architecturalement grâce à l’alliance réussie, et très moderne à l’époque, du métal, du verre et de la brique. Stendhal, natif de Grenoble, fréquenta le lycée qui porte actuellement son nom. Ancien collège jésuite fondé en 1651, l’autre intérêt de ce lycée réside à l’intérieur, dans une horloge solaire qui indique l’heure grâce à deux miroirs réfléchissant la lumière sur les murs. Cette horloge, datant de 1673, est unique en son genre.

On verra également le rempart gallo-romain, dont le plus important vestige se trouve rue Lafayette. Il date de la fin du Ill, siècle et, avec ses 39 tours, servait alors d’enceinte à la ville, encore baptisée Cucalo à l’époque.

La vieille ville recèle par ailleurs plusieurs belles cours anciennes, gothiques ou classiques, notamment dans la rue Chenoise.

Grenoble compte plusieurs célébrités (à l’épreuve du temps…) notamment Jean-François Champollion qui y étudia les langues orientales avant de devenir professeur d’histoire à l’université de la ville (sa statue par Bartholdi figure au musée de Grenoble).

L’autre Grenoblois, célèbre entre tous, est Stendhal. Vie d’Henry Brulard, son roman autobiographique, est empreint du Grenoble qu’il connut: la maison de son grand-père paternel, le Dr Gagnon, le jardin de la ville, sa maison natale, la collégiale Saint-André dont le son de la cloche berça l’enfance de l’écrivain, le café de la Table Ronde (le second des plus anciens cafés de France), l’église Saint-Hugues où eut lieu le service funèbre pour sa jeune mère et le lycée Stendhal.

OFFICE DE TOURISME DE GRENOBLE

14, rue de la République 04 76 42 41 41

location Isere avec guide locationvacances ISERE

VOIR TOUTES LES LOCATIONS SAISONNIERES DE L’ISERE

Partager :
  • printfriendly ISERE
  • digg ISERE
  • stumbleupon ISERE
  • delicious ISERE
  • facebook ISERE
  • yahoobuzz ISERE
  • twitter ISERE
  • googlebookmark ISERE
  • addtofavorites ISERE
  • linkedin ISERE
  • misterwong ISERE
  • orkut ISERE
  • reddit ISERE
  • scoopeo ISERE
  • viadeo ISERE
  • wikio ISERE